BUNKER

2021
&
2022

THÉÂTRE DOCUMENTAIRE ET PARTICIPATIF

RÉSUMÉ

La fin du monde a eu lieu. Que s’est-il passé ? Nous l’ignorons. Les adultes ont disparu et de jeunes adolescent.e.s sont réfugié.es dans un bunker. Dernièr.es survivant.es de l’humanité, ils se retrouvent du jour au lendemain devant la nécessité de s’organiser collectivement pour survivre, puis faire face à la responsabilité du monde de demain.
Ce point de départ fictionnel, cette dystopie, est pour nous l’occasion de projeter de jeunes femmes et de jeunes hommes dans un huis-clos théâtral afin de réinventer un futur à l’humanité

INTENTIONS

La thématique post-apocalyptique est très présente dans les séries et blockbusters diffusé.e.s en masse et dont nous-mêmes avons été abreuvés depuis notre enfance. Il y a toujours un choc brutal, des extraterrestres ou une grosse catastrophe. La solution dans ce genre de scénario vient souvent d’une seule individualité et très souvent d’un homme. D’un homme musclé. Cela contribue, en partie, à pousser à l’exaltation de l’individu et surtout à mettre à distance le problème : les causes sont exogènes et la solution individuelle.
Mais les dernières études scientifiques sérieuses nous disent qu’il n’y aura pas de changement brutal : l’apocalypse est lente, en tout cas à l’échelle d’une petite vie humaine. Notre volonté de passer par la dystopie revient à convoquer ce choc au plateau pour générer des réactions chez les ados. Vont-ils/elles sombrer dans le désespoir ou au contraire se remplir d’optimisme à l’idée de pouvoir fabriquer quelque chose de nouveau ?
Comme nous avons tenté de le faire dans nos précédents spectacles, nous voulons que les ados trouvent des mots, leurs mots pour dire le monde qui les entoure et pour trouver les solutions qui nous feront éviter le désastre.

Partenaires

Le Grand Bleu, Scène Conventionnée d'Intérêt National Art, Enfance et Jeunesse, Lille
Le Préau, Centre Dramatique National, Vire