NOIRES MINE SAMIR

CRÉATION 2021

THÉÂTRE DOCUMENTAIRE

Auteur : Antoine d'Heygere
Collaboratrice artistique : Julie Menard
Production : collectif l a c a v a l e


Noires mines Samir est l’histoire d’une malédiction qui poursuit une famille d’immigrés algériens arrachés à leurs montagnes kabyles pour les mines du nord de la France. 
C’est le récit de son sixième enfant à qui personne n’a transmis la langue et le savoir de ses ancêtres.
 C’est l’histoire de ce jeune garçon de treize ans qui découvre son homosexualité en même temps que la colle à rustine.
 Condamné pour l’éternité, Samir porte le poids de ses regrets et de sa culpabilité. De services psychiatriques en appartements thérapeutiques, entouré par les voix de son passé, Samir tourne en rond entre les 4 murs de sa chambre. Il fume et écoute en boucle les chansons de sa jeunesse perdue.

ORIGINES DU PROJET

En 2014, je rencontre A., un patient de l’hôpital psychiatrique de l’agglomération lilloise pour le tournage d’un film. Pendant trois années, je retourne le voir régulièrement et j’enregistre nos entretiens. Très vite, je sais que je n’en ferai pas un documentaire sonore. En janvier 2016, j’assiste à une représentation de « Rendez-vous Gare de l’Est » de Guillaume Vincent avec Émilie Incerti Formentini. Cette pièce me bouleverse. Et elle me convainc que l’écriture théâtrale peut me permettre d’extraire cette histoire du réel, tout en la faisant mieux entendre.
Au cours de ces mêmes années, le collectif l a c a v a l e auquel j’appartiens se retrouve embarqué par la fougue et l’énergie de deux jeunes femmes de théâtre, Chloé Simoneau et Julie Ménard. C’est à leurs côtés que nous créons Jo&Léo, Les choses en face ou encore Le dernier bus, autant de tentatives d’entrelacer nos pratiques documentaires avec l’art théâtral.
Avec l’accompagnement de Julie, je me lance alors dans l’écriture d’un seul-en-scène inspiré par la vie présente et passée d’A. Un comédien, seul sur scène, incarne Samir, son alter-ego. Il se transforme et joue aussi les autres personnages de cette histoire. Sa grand-mère paternelle, sa psychiatre, le Dr Vidal, Nolan, son amoureux du moment, et moi-même, Antoine.

Dates

Dimanche 21 juillet 2019, 16h30
AVIGNON : lecture dans le cadre des OFFicieuses du théâtre Artéphile

Du 30 mars au 17 avril 2020
Résidence d’écriture à La Chartreuse, Centre national des écritures du spectacle à Villeneuve lez Avignon