Ateliers

Fatigués par l’abreuvage permanent d’images et pour tenter de s’extraire du vu/ingurgité quotidien, le collectif l a c a v a l e met en place des ateliers d’éducation à l’image et au son.

La proposition de ces ateliers est d’amener un public de jeunes à se (ré)approprier le champ de l’image par le biais de trois axes. L’appréhension des techniques avec lesquelles l’image est produite. La compréhension des langages qu’elle utilise. La force et la beauté qui est la sienne lorsque l’on remplace productivité, communication et marketing par temps, curiosité et créativité.

Nous souhaitons diriger ces ateliers vers des publics qui n’ont pas ou peu accès à l’audiovisuel comme art et qui n’ont jamais pu ou voulu être critiques face à ce qu’ils voient et regardent, que ce soit dans une salle de cinéma, devant sa télévision ou face à l’écran de son ordinateur. Notre but est donc clair : faire un travail d’éducation populaire en direction de ceux pour qui l’image n’est qu’ennui ou spectacle, ou en tout cas quelque chose qui ne leur appartient pas.

Les membres du collectif viennent majoritairement du cinéma documentaire et ce genre cinématographique que nous souhaitons faire découvrir. Les raisons qui nous ont poussés vers le documentaire sont multiples et peut-être différentes pour chacun de nous. Mais ce qui nous rassemble, c’est la conviction que le documentaire porte en lui une force incroyable. Celle de prendre de la distance vis-à-vis d’un quotidien trop souvent subi en exprimant par le mot, le son et l’image, son point de vue, sa poésie et ses états d’âme. Parce qu’il est un genre protéïforme qui permet d’explorer une infinité de propositions artistiques. Et enfin parce qu’un documentaire est souvent un formidable prétexte pour aller vers l’autre. C’est l’occasion d’oser la rencontre.

10697304_893332214052349_7166327890515846934_o

Semaine de la solidarité internationale/Rennes

  • micro-trottoir-01-2
  • micro-trottoir-02-2
  • micro-trottoir-03-2
  • micro-trottoir-04-2
  • micro-trottoir-05-2

Dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale 2016, la Maison Internationale de Rennes a fait appel au collectif lacavale. Erwan Marion a accompagné Loubna et Barbara dans la réalisation d’un micro-trottoir sur le thème de la laïcité. Cette récolte de parole avait pour enjeu d’accompagner un projet de médiation auprès des scolaires.